Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Acheter de l'or physique

Une économie qui va mieux... sans vrai raisons

26 Octobre 2012 , Rédigé par or-physique Publié dans #Marché de l'or physique

Depuis quelques semaines l'économie va mieux, ou du moins, les marchés ont été plus bas ces derniers mois que maintenant. Mais alors pourquoi ça ? Que s'est-il passé ? L'économie repart-elle pour de bon ? 

bce.jpg

Malheureusement, on ne voit pas l'once d'un espoir que l'économie mondiale aille mieux. En effet, les marchés réagissent seulement à une action des gouvernements, d'ailleurs la même depuis des années, l'impression de monnaie. Ainsi, en Europe, les bourses ont augmenté suite aux déclarations de la Banque Centrale Européenne qui accepte de s'endetter pour toute l'Europe et injecte de la monnaie pour sauver l'économie. Le problème majeur est que cette impressions 'est qu'une augmentation de la dette au niveau commun... et cela ne suffira pas à faire repartir les économies. 

 

 

Outre Atlantique, c'est exactement la même solution qui a été choisi, celle de faire marcher la planche à billet. Ainsi, via la Fed les Etats-Unis ont augmenté leur niveau de dette avec une nouveauté par rapport aux précédentes impressions, la limite n'est pas clairement défini. Désormais, la future ex-première économie mondiale s'est donné le droit d'imprimer des billets de façon illimité. 

 

 

Sans parler de détail comme le Japon qui en est à un stade beaucoup plus avancé, ou encore le nombre de bénéficiaire d'aide alimentaire aux USA a augmenté d'un million en un an, alors que les chiffres officiaux nous annonce un taux de chômage au plus bas sous l'ère Obama. Il y a la Grèce dont ses budgets n'ont pas été respecté en 2011 avec des déficits réels pire qu'annoncé. 

 

 

Toutes ces impressions de part et d'autre de la planète poussent à dévaluer la monnaie et rendre l'or encore plus rare par rapport à la quantité de monnaie donc plus cher.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article